Tous les articles par riddick

QU’EST CE QU’UN ARCHITECTE ?

La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et plus particulièrement de l’acte de bâtir. L’architecte intervient sur la construction, la réhabilitation, l’adaptation des paysages, des édifices publics ou privés, à usage d’habitation, professionnel, industriel, commercial, etc. Son concours est obligatoire pour l’établissement du projet architectural faisant l’objet d’une demande de permis de construire (sauf pour les cas dérogatoires). L’architecte répond aux attentes de chaque usager en veillant au respect de l’intérêt collectif  L’architecte est chargé par le client, appelé maître d’ouvrage, de concevoir le projet architectural.  

  1.  Ce projet définit par des plans et documents écrits l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs.
  2. Outre l’établissement du projet architectural, l’architecte est compétent pour intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la réalisation des travaux :
  •        choix du terrain
  •         conception
  •        expertise
  •        évaluation économique
  •        montage financier
  •        démarches administratives
  •        appel d’offre
  •        suivi du chantier
  •        réception des travaux

 L’architecte peut d’autant mieux remplir ses missions qu’il prend en charge l’opération de bout en bout. Proche et disponible, l’architecte est le mieux placé pour vous assister dans toutes les opérations de suivi du chantier. Il vous guide dans le processus de construction et vous aide à transformer vos idées en réalité en tirant le meilleur profit d’un site. Sa prestation complète est facteur de qualité, de performances et d’économies sur la durée.  Elle garantit au client le meilleur rapport qualité/prix au moment de l’investissement et des économies appréciables à l’entretien.  L’architecte rencontre les clients, dirige les chantiers et entretient des contacts avec ses différents interlocuteurs :

  •                                        élus
  •                                        fonctionnaires
  •                                        industriels
  •                                        artisans
  •                                        banquiers
  •                                        promoteurs
  •                                        entrepreneurs

                                        Homme ou femme de terrain, il ou elle veille personnellement à l’avancement des travaux.                                     

Au Cameroun, font appel à l’architecte 

  le particulier

parce que construire ou rénover est l’une des décisions les plus importantes de sa vie et de celles de sa famille.

l’élu local

parce qu’il est jugé, avec son équipe, sur sa capacité à parfaire le territoire, améliorer les équipements collectifs et la qualité de la vie de ses concitoyens.

le commerçant

parce que l’aménagement de son magasin et l’agencement de sa vitrine influent sur son chiffre d’affaire

 le promoteur

parce qu’acheteurs et locataires sont de plus en plus sensibles à la qualité des espaces, des prestations et de l’environnement, facteurs de meilleure commercialisation

l’industriel

car la fonctionnalité, la souplesse d’utilisation et les performances techniques des locaux sont garants d’une meilleure productivité. L’ambiance des lieux de travail et leur image sont autant d’atouts pour l’entreprise.

les copropriétaires

car l’aménagement et l’entretien des parties communes influent sur le montant des charges et la pérennité du patrimoine.

l’agriculteur ou les coopératives

parce que la modernisation des bâtiments agricoles des exploitations familiales et collectives améliore leur rentabilité et préserve la qualité du paysage.

ACHAT D’UN TERRAIN ??? voici comment faire en 7 étapes

Sept étapes pour l’achat de terrain

Source de tension, de conflit et d’insomnie l’achat d’un terrain au Cameroun peut-être un sacré parcours du combattant pour un débutant.

Pour vous éviter de subir les déboires de plus d’un, nous vous détaillons toutes les étapes de A à Z pour l’achat de votre terrain en toute sérénité.

Etape 0 : L’idée

Ca y est vous avez bossé pendant 2 ans et avez réussi à accumuler une petite épargne. En bon bam’s que vous êtes vous décidez qu’il est temps de placer votre argent et quoi de mieux que la terre ? Votre maxime qui est celle de vos aïeux depuis des générations « La terre ne pourrit pas et ne se périme pas ». Vous faites part de votre projet à votre entourage.

Etape 1: Visite du terrain en incognito

Allez sur les lieux pour faire une première visite tout seul. Au passage poser des questions simple aux riverains et voisins. Le terrain est à vendre ? Ca appartient à qui ?

Etape 2: Déterminer la « mercuriale »

Mercuquoi ? Oui la mercuriale, ce n’est pas la dernière chaussure adidas, mais simplement un document qui indique le prix du mètre carré de terrain dans le quartier que vous souhaitez acheter. C’est important d’avoir cette donnée avant d’entamer la négociation avec le vendeur. En effet si vous achetez un terrain au delà du prix annoncé par la « mercuriale » vous payerez des frais supplémentaires chez le notaire. Pour obtenir le prix de la mercuriale le meilleure moyen est de consulter au moins un géomètre agréé ou un notaire qui a déjà eu à traiter les achats dans la zone. Si vous êtes parano, consulter les deux.

Si le terrain est un héritage qu’a reçu le propriétaire, la mercuriale est de 0 FCFA et donc la taxe sur la plus-value sera automatiquement à payer. En principe la taxe de plus value est censé être payé par le propriétaire, mais au Cameroun ça ne marche pas comme ça, aucun vendeur n’acceptera de la payer et ce sera donc à vous de le faire.

Exemple : Dans une zone comme Tsinga à Yaoundé la mercuriale est de 15000 FCFA

Etape 3: Titre Foncier & Certificat de propriété

Sans doute les éléments les plus importants qui doivent vous faire prendre la décision d’investir ou non. Il faudra absolument demander au propriétaire de vous fournir le titre foncier et son numéro. Une fois que vous avez le numéro aller au conservatoire (qui se trouve à Yaoundé dans l’immeuble Tchankeu) pour demander le certificat de propriété. Le certificat de propriété permet d’attester que le terrain est titré et appartient au vendeur et surtout qu’il n’est pas hypothéqué à un prêt bancaire. S’il y’a une chose à retenir c’est bien celle là. En effet un propriétaire peut avoir le titre foncier d’un terrain qui sous hypothèque par conséquent si un jour il n’est plus en mesure de rembourser la banque cette dernière pourra à tout moment récupérer le terrain, que vous ayez investi dessus ou pas.

Etape 4 : Le dossier technique.

Vous avez la certitude que le titre foncier et le certificat de propriété sont bien en règles, prenez rendez-vous avec un géomètre afin qu’il réalise le dossier Technique du lopin de terre que vous souhaitez acquérir. Il vous apportera la garantie sur l’exactitude des dimensions de la parcelle de terrain que vous envisagez acheter. Ayez à l’esprit que les propriétaires ont la fâcheuse tendance à surévaluer les dimensions réelles de leurs terrains, ne les faites pas confiance.

Le dossier technique contient la délimitation exacte du terrain, les servitudes et certificat de propriété de votre parcelle (qui est bien-sûr maintenant à votre nom). Il faudra compter entre 200.000 FCFA et 300.000 FCFA pour les services d’un géomètre agréé. En effet tous les géomètres-topographes ne sont pas forcément assermentés pour réaliser des dossiers techniques. Ce sera à vos risques et périls si vous décidez quand même de choisir le premier géomètre venu sans faire la vérification.

Etape 5 : Validation de votre dossier technique.

Votre géomètre-topographe a bien travaillé, il vous a fourni un dossier technique net claire et précis, il va maintenant falloir que l’état le valide. Pour se faire vous allez devoir vous rendre de nouveau au conservation afin que l’état puisse l’enregistrer et le valider moyennant la modique somme de 3000 FCFA. Si vous êtes pressés, vous pourriez obtenir la validation en 3 jours en payant un supplément autour de 15.000 FCFA à défaut ce sera 4 à 6 mois.

Etape 6: Acte de vente

C’est bon vous y êtes presque. Le terrain est titré, n’est pas sous hypothèque, votre dossier technique est réalisé. L’étape suivante est la conclusion par l’acte de vente chez le notaire. C’est à ce moment et uniquement là que vous paierez le propriétaire. En fonction de l’accord que vous auriez conclu en amont avec le propriétaire, le règlement sera fait en totalité ou suivant un échéancier. La transaction et les modalités seront formalisées par le notaire (le montant versé, les dates d’échéances, les pénalités…).
En plus des frais du terrain versé au propriétaire, vous devriez payer les honoraires du notaire, les taxes de l’état et la taxe sur la plus-value si vous achetez au dessus de la mercuriale.

Exple: Pour un terrain de 500 metre carré achetez à Tsinga, ou la mercuriale est autour de 15.000 FCFA il a fallu payer 1.200.000 FCFA (comme taxe: frais de notaire et taxe de l’état). En moyenne les frais de notaire sont autour de 5% du prix de vente taxes et la taxe de l’état autour de 800.000 FCFA.

Etape 7: Le cadastre

Ici vous n’avez rien à faire à part attendre et relancer le notaire. C’est le notaire qui est censé se charger d’envoyer votre dossier au cadastre pour l’établissement de votre titre foncier. Dans l’attente de votre titre foncier vous pouvez commencer les travaux pour votre superbe maison.

Voilà l’achat d’un terrain si spécifique au Cameroun, n’a plus aucun secret pour vous.